Directeur ou Directrice de l’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions

Autres
Date d’ouverture des dépôts
Date limite des dépôts

Le CNRS recrute son directeur ou sa directrice de l’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions.

Siège du CNRS : Campus Gérard Mégie, 3 rue Michel Ange, 75016 Paris.

Date de prise de fonctions : 1er septembre 2021.

Missions

Membre du Collège de direction du CNRS, et rapportant directement au Président – directeur général du Centre, le directeur ou la directrice de l’institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions contribue à la réflexion prospective et stratégique de l’établissement. Elle / Il peut représenter le PDG du CNRS dans ses domaines de compétence et porte la voix scientifique du CNRS auprès des partenaires institutionnels, notamment dans ses fonctions de Directeur ou Directrice Scientifique Référent. Elle / il bénéficie d’une large autonomie, et propose la stratégie de l’Institut qu'elle / il dirige au Collège de direction du CNRS.

Entouré d’une équipe de direction, le directeur / la directrice de l’Insmi dirige la planification, l’arbitrage et la répartition des moyens humains et financiers, assure la tutelle scientifique des structures et programmes de recherche relevant de l’Insmi et supervise les relations internationales de l’institut.

Le profil recherché

La candidate ou le candidat doit être une personnalité scientifique de haut niveau dans un domaine couvert par l’Insmi avec une reconnaissance avérée par ses pairs et une volonté de recherche de l’excellence. Elle / il devra être en mesure de :

  • proposer une vision large et stratégique du champ disciplinaire de l’Insmi et de ses enjeux, basée sur une compréhension des paysages national, européen et international du domaine,

  • convaincre d’une capacité à développer des interfaces innovantes, notamment avec le monde socio-économique, et l’interdisciplinarité,

  • bénéficier d’une expérience de la direction de structures ou de programmes de recherche,

  • avoir une bonne connaissance du système français de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation,

  • présenter de grandes aptitudes relationnelles et humaines, un goût pour le travail en équipe,

  • le sens de l’écoute, du partenariat, de l'organisation et du management.

Modalités de candidature

Le PDG du CNRS a confié à un comité de personnalités présidé par Christoph Sorger la mission de présélectionner et d’auditionner les candidats.

Le dossier de candidature, à envoyer au plus tard le 14 juin 2021 par courrier électronique, à l’adresse suivante : dirigeants@cnrs-dir.fr, devra contenir, dans un unique fichier PDF dénommé NOM prénom, un curriculum vitae, la liste des publications scientifiques et une lettre de motivation incluant un projet exprimant sa conception du rôle et des priorités, de l’INSMI et de sa place au sein du CNRS. La lettre de motivation sera rédigée à l’attention de Monsieur Antoine Petit, PDG du CNRS.

Le recrutement au CNRS est fondé sur les compétences, sans distinction d’origine, d’âge, ou de genre et tous les postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap.

Fiche de poste

Le CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique est l’une des plus importantes institutions publiques au monde. Depuis plus de 80 ans, il développe des recherches pluri- et interdisciplinaires sur tout le territoire national, en Europe et à l’international. Orienté vers le bien commun, il contribue au progrès scientifique, économique, social et culturel de la France.

Le CNRS, c’est avant tout 32 000 femmes et hommes, plus de 1 000 laboratoires et 200 métiers qui, en partenariat avec les universités et les grandes écoles, font progresser les connaissances en explorant le vivant, la matière, l’Univers et le fonctionnement des sociétés humaines. Le CNRS veille à accomplir cette mission dans le respect des règles d’éthique et en s’engageant pour l’égalité professionnelle.

Le lien étroit qu’il tisse entre ses missions de recherche et le transfert vers la société fait de lui aujourd’hui un acteur clé de l’innovation en France et dans le monde. Le partenariat avec les entreprises est le socle de sa politique de valorisation et les start-up issues de ses laboratoires du CNRS témoignent du potentiel économique des travaux de recherche.

Le CNRS est dirigpar un Président-directeur général, assisté de trois directeurs généraux délègues : l’un à la science (DGDS), l’autre aux ressources (DGDR), le troisième à l’innovation (DGDI). Son budget 2020 est de 3,4 milliards d’euros dont 700 millions de ressources propres.

L’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions

Les mathématiques au CNRS sont regroupées dans l’institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (Insmi). Une des spécificités de cet institut au CNRS, qui guide sa politique scientifique, est qu’il a une mission nationale d’animation et de coordination dans le domaine des mathématiques, couvrant tout le spectre disciplinaire des recherches les plus théoriques aux interfaces disciplinaires et vers les applications. L’Insmi regroupe la très grande majorité des chercheurs, chercheuses, enseignants-chercheurs et enseignantes-chercheuses en mathématiques en France à travers son réseau d’unités, de fédérations et de groupements de recherche. Une autre spécificité est le caractère très universitaire de la communauté mathématique et des laboratoires : l’Insmi apporte une valeur ajoutée très forte en termes d’animation de la recherche par un recrutement de premier plan et un appui fort aux laboratoires via ses ingénieurs et techniciens. L’Insmi est fortement impliqué dans les actions de diffusion et vulgarisation, les relations avec les entreprises et toutes les autres disciplines (principalement informatique, physique, biologie, sciences de l’univers, ingénierie) tout en continuant à développer le cœur de discipline. L’institut coordonne des centres de rencontres mathématiques visibles internationalement, les bibliothèques de recherche de laboratoires qui sont des outils indispensables et il apporte des services (portail documentaire, d’outils logiciels et de service) à l’ensemble de la communauté. Il est en lien avec les principales sociétés savantes du domaine.

En termes de volumétrie, l’Insmi gère sur le territoire national une cinquantaine d’unités mixtes (recherche et appui) qui regroupent presque 6000 personnels permanents ou contractuels dont un peu plus de 600 agents ayant un emploi statutaire au CNRS répartis en deux tiers de scientifiques et un tiers de personnels d’appui à la recherche, une dizaine de fédérations de recherche, trois réseaux thématiques métiers et une trentaine de groupements de recherche.

La renommée de l’école mathématique française confère à l’Insmi une forte visibilité internationale et est un atout qui permet d’attirer les meilleurs scientifiques du domaine dans ses laboratoires aussi bien au recrutement qu’en visite collaborative. D’autre part, L’Insmi a développé depuis longtemps une forte présence à l’étranger avec une quinzaine d’unités internationales et de réseaux thématiques internationaux, et soutient de nombreux projets et actions exploratoires.

Les autres opportunités

Prix
Bientôt terminé

Appel à candidatures pour le prix Institut NECKER - Fondation TOURRE 2021

Date limite des dépôts
Prix
Bientôt terminé

Appel à candidatures BOURSE & PRIX 2021 Fondation TOURRE

Date limite des dépôts
Financement de projets
Bientôt terminé

Technologies quantiques : 3ème appel à projets de l’ERA-NET QuantERA

Date limite des dépôts
Financement de projets
Bientôt terminé

Laboratoires communs (LabComs) entre organismes de recherche publics et TPE/PME & ETI - Appel à propositions 2021

Date limite des dépôts