Choix des mathématiques au lycée

Institutionnel

Depuis la réforme du lycée, les élèves ne choisissent plus une filière mais un ensemble d’enseignements de spécialités. Chaque élève de première en choisit trois et en garde deux en terminale.

La direction de l’évaluation de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a publié une note d’information sur les choix par les élèves des différents enseignements de spécialité.

Choix en première

En 2019-2020, la proportion des élèves de première générale ayant suivi la spécialité mathématiques était de 68,7%. En 2020-2021, cette proportion était de 63,7%.

Parmi les élèves ayant suivi la spécialité mathématiques en première, la proportion de filles était de 50,1% en 2019-2020 et 48,5% en 2020-2021.

Choix en terminale

En 2020-2021, la proportion des élèves de terminale générale ayant suivi la spécialité mathématiques était de 41,1%. La proportion de filles parmi les élèves de terminale générale ayant suivi la spécialité mathématiques est de 41,9%. Parmi l’ensemble des élèves de terminale générale, la proportion de filles est 56,1%. Les élèves issus de classes très favorisées et favorisées représentent 60,3% des élèves ayant suivi la spécialité mathématiques. Ils représentent 53% des élèves de terminale générale.

La note décrit aussi la répartition des couples de choix. Nous donnons les résultats pour les couples les plus choisis parmi ceux ayant mathématiques comme l’un des choix de spécialité. La deuxième colonne (élèves) indique la proportion des élèves de terminale générale ayant choisi la doublette. La troisième colonne (filles) indique, parmi les élèves ayant choisi une doublette, la proportion de filles et la dernière colonne (origine sociale) indique, parmi les élèves ayant choisi une doublette, la proportion d’élèves issus de milieu social très favorisé ou favorisé.

 

Élèves

Filles

Origine sociale

Physique-chimie

19,5%

36%

66%

Sciences et vie de la terre

7,2%

58,8%

51,6%

Sciences économiques et sociales

6,6%

51%

56,6%

Numérique, sciences informatiques

2,5%

10%

53,5%

Sciences de l’ingénieur

1,6%

12,1%

53,6%

Histoire, géographie, politique

1,6%

52,4%

67,3%